lipofilling des seins dans les augmentations mammaires

Depuis l’affaire des prothèses PIP, de nombreuses patientes cherchent une alternative à la technique de pose de prothèses comme en témoigne le nombreux courrier que je reçois me demandant si je pratique l’injection de macrolane ou le lipofilling pour les augmentations mammaires

Augmentation mammaire par acide hyaluronique

L’augmentation est limitée à quelques centimètres seulement .les nombreux inconvénients (douleurs , microcalcifacations …) ont entrainé son interdiction pour l’augmentation mammaire.

Augmentation mammaire par lipofilling

Pour rappel, Le lipofilling est une technique de transfert de tissus graisseux autologue c’est-à-dire que chez la même patiente la graisse est prélevée d’un site où elle est abondante(exemple hanches, ventre) vers un autre site (exemple le visage).
Le lipofilling a l’avantage de n’induire aucune réaction inflammatoire, il est très utilisé comme méthode de remplissage pour le visage, les fesses, les jambes… mais peut il être utilisé pour les augmentations mammaires ?

Longtemps, on a évité cette technique parce que le sein étant l’organe le plus exposé au cancer chez la femme, L’injection de graisse peut entrainer des microcalcifications difficiles à différencier des microcalcifacations du cancer du sein ;
Les progrès de la radiologie ont permis de différencier les microcalcifications dues au lipofilling à celles dues au cancer, entrainant ainsi un regain d’intérêt pour l’usage du lipofilling dans les augmentaions mammaires .
Cenpendant les risques de confusion des images radiologiques n’ont pas tous été formellement écartés. Si vous votre choix porte sur la technique du lipofilling il faut respecter les précautions suivantes.

  1. Interrogatoire à la recherche d’antécédents familiaux de cancer.
  2. Examen physique minutieux des seins à la recherche de lésions.
  3. La patiente doit pratiquer une échographie avec mammographie avant l’intervention et parfois une IRM pour éliminer toute lésion suspecte au niveau du sein.
  4. Un contrôle radiologique periodique est indispensable après l’intervention et ne pas hésiter à pratiquer une IRM au moindre doute.

Les limites du lipofilling pour augmentation mammaire

  • Cette technique n’augmente pas de façon spectaculaire le volume des seins comme le souhaite de nombreuses patientes.
  • L’augmentation dépasse rarement deux bonnets.
  • la patiente doit avoir des zones graisseuses appréciables pour les prélèvements graisseux.
  • Il nécessite parfois 2 à 3 séances de réinjections.
  • Les résultats peuvent s’apprécier au bout de 6 mois.

Les inconvénients de cette technique

On peut voir apparaître des microcalcifications, des nodules, des kystes graisseux caractéristiques qu’un examen radiologique peut différencier de microcalcifications cancéreuses, cependant, dans certains cas un degré de confusion persiste.

Les meilleures indications du lipofilling dans les augmentations mammaires:

  • Les augmentations très modérées des seins.
  • Les ptoses modérées
  • Les inégalités modérées des seins
  • La meilleure indication reste celle des reconstructions mammaires après mastectomies totales(ablation du sein).
  • Certaines malformations congénitales des seins.
  • Pour affiner les résultats de prothéses mammaires

Les contre-indications du lipofilling dans les augmentations mammaires

  • Les petits seins
  • Les femmes maigres
  • Quand il y a des lésions radiologiques suspectes
  • Chez les patients à haut risque( antécédents familiaux, bilan morphologique douteux ACR3) En cas de mastectomie partielle.

Réserves récentes sur l'usage du lipofilling dans les augmentations mammaires.

  • La technique bien que validée depuis novembre 2011 en France par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique, à reçu depuis quelques réserves.
  • L’absence d’effet cancérigéne des cellules graisseuses injectées n’est pas écartée formellement.
  • Difficultés pour le dépistage clinique et radiologique des cancers du sein ne sont pas écartées après lipofilling ;
  • Prudence dans les indications et la surveillance.
  • Bien respecter les recommandations chez les malades à haut risque de cancer ;
  • Contre-indication dans les mastectomies partielles

CONCLUSION :

  • Le patient doit être bien informé sur cette technique et des réserves sus citées.
  • Le lipofilling pour augmentation mammaire ne remplace pas dans la plupart des cas la technique de pose de prothèse.
  • Le lipofilling doit être pratiquée par un chirurgien plasticien compétent, rompu aux autres techniques d’augmentation mammaire.
  • Les contrôles radiologiques seront pratiqués par un radiologue habitué à cette technique.

docteur madjoudj ahcene

Biographie du  Docteur Madjoudj Ahcene

chirurgie,plastique esthétique et réparatrice membre de l'association américaine de chirurgie plastique.

Contactez le Docteur Madjoudj Ahcène

(213) 077.330.2971 (9h-17h Lundi-Jeudi)

(213) 021.937.801 (9h-17h Lundi-Jeudi)

photo docteur Madjoudj ahcenelogo American surgery plastic society ASPSlogo canadian society of aesthetics and plastic surgery
contact

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : gif jpg png txt rtf html pdf doc docx odt ppt pptx odp xls xlsx ods xml bz2 gz rar tar zip.